Rechercher
  • jean-pierreconte32

La camisole comme avenir pour les peuples...

«…La camisole comme avenir pour les peuples européens … »

« Nous ne sommes pas seulement chargés d’une longue histoire de luttes. Nous portons aussi sur nos épaules la dignité d’un peuple et l’espoir des peuples d’Europe. Il ne s’agit pas d’une obsession idéologique, c’est une question de démocratie.

Nous n’avons pas le droit d’enterrer la démocratie européenne au lieu de sa naissance » Alexis Tsipras

Qu’un gouvernement en Europe s’efforce à tenir ses engagements envers son peuple, que le Conseil Constitutionnel grec juge inconstitutionnel les coupes dans les pensions décidées fin 2012 sous la pression de la « troïka » : ces usuriers du monde (FMI, Commission européenne, Banque centrale européenne) cela suffit à mettre ces derniers en effervescence comme des cachets d’aspirine !

Ces doctes usuriers du FMI (fonds monétaires international) dont la singularité de la présidente est d’être d’une complaisance rare fiscalement parlant pour les « Bernard Tapie » du monde entier, de la commission européenne dont le Président est orfèvre en matière d’évasion fiscale avec « optimisation négociée »

Ce dernier avec ses acolytes du Parlement de la BCE, du conseil européen et de l’euro-groupe a présenté un rapport sur l’avenir de la zone euro : cadenasser la souveraineté des états en matière économique et budgétaire,

voilà l’objectif !

Il préconise de transformer l’euro. Son statut de monnaie unique évolurait vers une union économique financière et budgétaire.

Ainsi, les pays transféraient leur totale souveraineté principalement en matière de droit du travail. Un noyau dur constitué autour de l’Allemagne aurait de plus en plus d’autonomie vis-à-vis de l’Union Européenne et des Etats nations pour imposer leurs choix.

D’un côté la zone euro renforcerait son intégration avec la possibilité d’un budget commun, de fonds pour faire face à l’éternelle crise, mais n’en bénéficieraient que les états qui respecteraient le jeu libéral ; discipline budgétaire dont on voit les conséquences au niveau des services publics, santé, retraite, salaires et flexibilité du travail (lui aussi perpétuel).

D’un autre côté, l’UE se réduirait de plus en plus selon les vœux de l’Angleterre à une simple zone de libre-échange.

Rien ne doit les contrarier, par conséquent pour assurer la « compétitivité » des entreprises dans un sens toujours plus libéral, et pour que cela devienne incontournable, le rapport recommande vivement, d’instaurer des « autorités » (technocrates et experts multicartes !) de la compétitivité indépendante des peuples et Etats dans chaque pays de la zone euro.

Elles seraient mandatées pour déterminer si les salaires évoluent en accord avec la productivité en les comparant avec d’autres pays dans ou hors de la zone euro !!! Ce n’est pas merveilleux !!!!!

D’abord, on pulvérise les conventions collectives (comme en Grèce) et ces « Autorités » éditeraient de nouvelles règles…en particulier à l’attention des PME et de son syndicat. Il conviendrait alors de leur couper les cordons des prêts bancaires afin qu’ils se ruinent sur les marchés financiers…

Tout cela au prétexte de renforcer « le partage des risques » dans le secteur privé entre pays.

Dans sa tribune du 2 juin dans « le Monde » A.Tsipras mettait en garde les peuples et les Etats sur les conséquences de ces projets ultralibéraux.

C’est sans compter sur les peuples qui, à l’instar de ceux de l’Amérique Latine, peuvent stopper ces projets ignobles et ouvrir une nouvelle page de l’histoire européenne.

Sur ce, les vacances n’empêchent pas la réflexion, et la détente par la lecture, histoire de ne pas se faire blouser bêtement….

Bonnes vacances à tous et à nouveau sur le marché en septembre.

MERCI de nous être fidèles


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now