Rechercher
  • jean-pierreconte32

«…L’espérance, c’est VITAL !… »

Malheureusement, c’est à nouveau le terrorisme qui fait l’actualité.

Repris en boucle ce sont les conséquences tragiques de celui-ci qui vont avoir l’exclusivité des médias. Jeudi 24 mars au 7h-9h de France inter.

Le chroniqueur reprend l’invité : « vous dites que ce n’est pas la haine qui domine mais l’enthousiasme qui l’emporte » ce à quoi répond celui-ci : « on ne peut pas comprendre ce qui se passe si on ne le passe pas au crible de l’espérance….il y a une idée de quête de justice , pour moi la question obsédante qui devrait empêcher la gauche de dormir : c’est pourquoi ,la seule espérance radicale qui mobilise des milliers de jeunes européens ,c’est l’espérance que leur apporterait l’islamisme radical » .


Ceci ne peut nous laisser indifférent et pose la question de l’ostracisme pratiqué consciemment ou pas par la sphère médiatique à l’égard d’une autre espérance radicale : le COMMUNISME.


Certes on nous objectera le bilan des pays socialistes, leurs crimes, la Corée du Nord qui est au communisme ce que « le gros rouge » est au Bordeaux, c'est-à-dire le passé.


C’est un peu court comme argumentation. Parce que si ‘on doit faire le bilan du capitalisme on n’en sort plus ! Mais en fait ce qui dérange nos détracteurs ce ne sont pas les mots ni le passé, mais l’IDEE COMMUNISTE qu’il faut marginaliser : l’idée de partage, de mise en commun, de responsabilité collective, de l’être humain au centre de toute préoccupation. Etouffer, rendre inaudible toute velléité d’expression de cette idée est leur obsession.


On dissertera sur les droits de l’homme à Cuba tout en ignorant le dernier rapport d’Amnistie Internationale, on continuera à donner des leçons de Droits de l’homme en passant l’éponge sur l’état des prisons en France, sur le « privilège » d’avoir le plus vieux prisonnier politique dans nos geôles, libérable depuis des lustres, en écartant la question des prisonniers politiques basques.


En quoi l’information est-elle libre, quand la presse, les médias sont concentrés dans les mains d’un Dassault, d’un Lagardère, d’un Bolloré et tutti quanti ?


Quand entendrons nous à la radio, dans les chroniques « éco », un Paul Boccara, un Yves Dimicoli, deux économistes émérites et reconnus comme tels mais communistes, présenter, confronter leurs concepts révolutionnaires de sécurité- emploi–formation aux apôtres de l’ultralibéralisme.


Quand verrons-nous un chroniqueur de l’Humanité tenir la dragée haute à l’aréopage libéral sur les chaines publiques ?

En effet, écouter tous les jours l’avis de Libé, des Echos, du Figaro, and Co avec toujours les mêmes analyses péremptoires et ampoulées, à force, ça lasse !!!!!!!

Le journal l’Humanité constitue désormais le seul groupe de presse français qui n’a pas été racheté par un groupe financier ou industriel. C’est aujourd’hui le seul journal généraliste et politique indépendant.

Or de nombreuses pressions politiques, institutionnelles et économiques s’exercent sur l’HUMA.

Des forces extérieures semblent s’intéresser à lui à la condition qu’elles en maitrisent les contenus et qu’il rentre dans le rang d’une gauche assagie.

L’Humanité est en danger, il a besoin d’un soutien financier, des forces sociales et politiques qui se battent aujourd’hui pour l’inversion du rapport de force en faveur du monde du travail, de ceux qui aspirent à un mieux-être et en particulier des jeunes.


Un philosophe, lui aussi peu connu du grand public naturellement, Alain Badiou appréhende le communisme comme « une création en commun du destin collectif ».antithèse de ce néofascisme islamisé(ou non d’ailleurs) qui se nourrit de la déception de ne pas parvenir au statut social de grand consommateur de biens matériels, idéalisé avec l’aide de la publicité dans notre société divinement capitaliste(si a 50 ans tu n’as pas ta Rolex, tu as raté ta vie ! ou bien, tous les jeunes doivent rêver de devenir milliardaires !)


Mais tu auras beau faire des études, des efforts, ce faux rêve ne te sera pas accessible car pour y arriver, il n’y a que « la forme pratique de ces fascismes qui est toujours la logique de bande, le gangstérisme criminel, avec la conquête et la défense de territoires où l’on a le monopole des affaires, comme l’a le dealer dans son coin de cité » (A Badiou)

Cette vision morbide mène le plus souvent à la prison ou à une mort sans intérêt car tu ne remets pas en cause le capital, tu n’es qu’un pauvre jouet fascisé dont l’intérêt premier est de te donner un court instant l’impression d’être quelqu’un, d’avoir ton moment de gloire, de pouvoir assouvir tes frustration dans un territoire où tout te serait permis, la religion n’étant qu’un cache-sexe. « C’est la fascisation qui islamise et non l’islam qui fascise »

Le fascisme est une hydre à plusieurs visages, elle a aussi une tète non-islamisée mais aussi dangereuse car elle se nourrit des mêmes frustrations, qui, sournoisement, au prétextes fallacieux de défendre la laïcité, les racines chrétiennes de la France, l’identité nationale, distille un discours élitiste, clanique, de rejet de l’autre, de guerre civile .Les micros lui sont largement tendus. Il est vrai que la tendance actuelle est à l’effacement de l’histoire.

Ce ne sont pas ces réponses qu’attend la jeunesse qui manifeste pour une autre vie. Elle bouscule le pays et tôt ou tard, elle va croiser l’idée qu’un autre monde est possible et contribuer par son énergie à l’émergence d’une nouvelle société.

Notre ambition, à nous, Communistes est d’y apporter notre contribution avec notre presse et notre militantisme.


21-22 mai 2016


Fête de l’Humanité 33

Parc de Courrejean

Villenave d’Ornon


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now