Rechercher
  • Expression du PCF Jalles Médoc

«…du GLOBAL au LOCAL !… »


A droite, rien de nouveau, c’est le titre d’un « Expression »de mars 2014 que nous avions diffusé sur le marché pendant la campagne électorale municipale où nous mettions en garde la population et le personnel municipal sur les conséquences du projet d’avenir de Monsieur Mangon.


Nous disions à l’époque qu’avec ce projet, « les fonctionnaires et employés municipaux ne seraient pas à la fête …l’esprit du projet étant de travailler plus pour gagner moins ».

Nous alertions sur les conséquences du transfert massif de compétences à la Métropole (transferts financiers et humains, réduction drastique des effectifs au détriment des services rendus à la population, conditions de



Travail du personnel et mobilité forcée des agents)


Hélas nous avions vu juste….


Augmenter le temps de travail du personnel ne répond en rien aux besoins des Saint Médardais et des employés municipaux.

Comme dans toutes les entreprises, s’attaquer aux acquis sociaux, réduire les effectifs, ignorer les contraintes du service public conduisent indubitablement à la détérioration de la santé physique et moral de celui-ci : « Le personnel a besoin de se sentir respecté et reconnu. Or il y a quand même un mal-être croissant notamment en raison du manque d’effectif, ce qui entraine des situations conflictuelles dans certains services ainsi qu’une augmentation des arrêts maladie » relate un syndicaliste dans le Sud-Ouest du 30/03/2016

.Ce malaise touche l’ensemble de la société, ce qu’expriment les un million deux cent mille manifestants de jeudi, au-delà de la loi travail. Le service rendu aux contribuables, à St Médard comme ailleurs, s’est nettement dégradé.


Les TAP (temps d’activité périscolaire) à la charge des finances municipales sont transférés en partie sur les parents qui pour la plupart n’ont pas vu leur pouvoir d’achat augmenter. Les bus pour les sorties pédagogiques ont vu leur budget annuel diminuer, ainsi que le nombre de places de stage et de colonies de vacances. Les tarifs de la cantine ont augmenté, alors que dans une précédente campagne électorale le maire s’était engagé pour sa gratuité.

Les agents municipaux n’ont pas le don d’ubiquité, la suppression d’au moins 13 emplois ne peut qu’aggraver la situation.


Les syndicats interrogent : on ne peut pas parler d’efficience et d’économie sans en annoncer l’objectif. Est-il celui de ne pas remplacer un fonctionnaire sur 2, sur 3, aucun ? Après 9 mois de négociations ceux-ci font le constat accablant des méthodes de l’équipe municipale : tentative de division du personnel, absence de dialogue et de réponses concrètes à leurs inquiétudes.


Les collectivités ne sont pas des entreprises, elles ne doivent pas être gérées comme telles ni se substituer à celles-ci .La Poste en est un excellent exemple. Elle a bénéficié du CICE tout en se désengageant de sa mission de service public, en laissant à la charge de la ville (avec son accord) sa présence dans sa partie ouest de la ville. Il en a résulté la suppression de plusieurs emplois à la poste.

Les communistes sont pleinement solidaires des agents municipaux, comme ils l’avaient été lors du conflit sur le maintien du « jour du maire » hors cadre des 35 heures.


Le personnel ne doit pas être la victime collatérale (blocage des salaires ,baisse des effectifs) des choix politiques dont la ligne s’inscrit dans la volonté de faire allégeance aux tenants de la liquidation des services publics , pour les plus grands profits d’un libéralisme forcené : tout privé et tout payant.


Quoi de plus cocasse que d’entendre la droite locale ,en bon élève du libéralisme, se faire le chantre de la réduction de la dette publique par le biais des suppressions d’emplois et de justifier l’augmentation des taxes locales de 5% par la baisse des dotations de l’état (qu’elle préconise au niveau national ) sachant que dans le même temps, cette chasse aux fonctionnaires entraine une diminution du service offert aux St Médardais .


A propos des politiques d’austérité menées aux USA, comme en France, Bernie Sanders, candidat à l’investiture du parti démocrate pour les présidentielles a déclaré : « Tout ce qui nous effrayait du communisme, perdre notre maison, nos épargnes et être forcé de travailler pour un salaire minable sans avoir de pouvoir politique, nous est arrivé grâce au capitalisme »



A MEDITER… !


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now