Rechercher
  • jean-pierreconte32

" Le GRAND PRIX de l'Elysée

Ils sont 8 installés dans les starking- Gates ,

8 candidats à la primaire de la droite qui se déroulera les 20 et 27 novembre, date du grand prix à l’hypothétique accès à l’Elysée. Des outsiders, des donnés placés ou gagnants, 8 dont la priorité sera de défendre un parcours personnel, encombré pour certains par des casseroles dont le bruit retenti régulièrement au point d’en devenir assourdissant.

Ils ont en commun des programmes où leur propension à satisfaire le plus possible les désidératas du Medef et de l’oligarchie financière, les privent d’imagination.

Haro sur les plus faibles, sur la protection sociale, sur les retraites, les allocations familiales…. Empruntons un peu …au programme du Front National, inscrivons nous un peu, beaucoup…. dans les délires identitaires, pratiquons la surenchère en la matière. Tout cela a un goût de rance, pas étonnant que cette primaire ne passionne pas les foules.

La classe moyenne qui commence à être sérieusement affectée par les politiques d’austérité menées depuis plusieurs décennies est très convoitée. D’aucuns la considèrent en phase d’hésitation, sensible à la peur de l’avenir, au déclassement social jusqu’à présent classée plutôt à gauche , elle a joué un grand rôle dans le basculement de nombreuses villes en 2008 dans l’escarcelle du PS puis dans celle de la droite en 2014 : Ex : Saint Médard en Jalles.

Dans cette course A Juppé part avec un handicap : Il ne dispose pas de la puissance de l’écurie LR aux mains de Sarkozy, c’est en jetant son dévolu sur la classe moyenne qu’il entend le devancer. Pour ce travail il compte sur le centre et en ce qui nous concerne sur Mr Mangon qui appelle cela dans une tribune de Sud ouest du 26 /05/2016.

La « Centro-compatibilité » Celle-ci est à géométrie variable : Bayrou appelle à voter Hollande en 2012, il appelle à voter Juppé en 2017 !!!!! Si l’on considère les ambitions personnelles, on peut penser que cela n’est, certes pas très glorieux mais bon ! admettons, si on considère la politique qu’ils comptent mener cela n’est même pas la feuille de cigarette entre les programmes de l’un et de l’autre !!!

Mr Juppé n’est pas un perdreau de l’année…

Il a toujours été un fervent partisan de la liquidation de notre protection sociale. Certes il s’est cassé les dents en 1995 sur ce sujet et cela a fini par la dissolution de l’assemblée nationale et la cohabitation !!!!!

N’est-ce pas celui qui, selon Mr Mangon, préfigurerait la relève du pays, alors qu’il cédait aux Sud-Coréens l’entreprise Thomson (devenue Thales) pour le Franc symbolique ?????Quelle vista !!!!!

Les classes moyennes auraient, comme disait Pierre Dac, leur avenir derrière eux, quant aux pauvres peu importe, ils n’existent plus !

L’édito du maire dans son journal « Saint Médard et vous » avec son appel du pied très explicite à la classe moyenne (qui sombre peu à peu dans les profondeurs de la crise) nous apparait complètement décalé : « Les apôtres du parler vrai » : c’est ainsi qu’il nomme l’artisan du premier plan d’austérité : R Barre, son idole et … J Delors : le père la rigueur qui instaure le blocage des salaires et faussement des prix.

Tournant idéologique de la Gauche accompagné par une pédagogie du renoncement face au capital développé par les médias de l’époque qui globalement à ce jour, en sont restés à cette époque : crise, crise, austérité, austérité, dette, dette déficits, déficits, en boucle……

« Le parler vrai » voilà une belle expression pour faire de l’austérité, de la limitation des besoins sociaux, un dogme. Ce vocabulaire presque crédible recouvre en son sein l’idéologie développé par R Barre au sein d’une commission occulte internationale : La TRILATERALE, fabrique idéologique du renoncement au progrès social au service non pas d’un authentique projet collectif mais d’un projet de régression sociale et civilisationnelle (Démocratie croissance zéro .Editions Sociales 1977)

Mr Mangon applique t-il ce dogme au plan local : Quartiers en déserrances, sans électricité publique depuis plus de deux mois, trottoirs non-entretenus sous prétexte d’écologie, employés municipaux en sous effectifs et sans moyens de travail mais nous n’allons pas tout énumérer chacun peut dans son quartier ou son association, le vérifier, mais Mr le Maire a les réponses dilatoires qui sied à sa charge !!! Dites-moi ce dont vous avez besoin et je vous dirais comment vous en passer …

Ouvrir dans notre pays une perspective politique de progrès humain, démocratique, sociale et écologique rompant avec les politiques libérales et austéritaires de la droite qu’a poursuivi un gouvernement se réclamant de la gauche pendant cinq ans, être à la hauteur des attentes de nos concitoyens, telle doit être la priorité d’une gauche rassemblée.

Piailler : au secours la droite revient, l’extrême droite est aux portes du pouvoir, ne règle rien et n’apporte rien à la mobilisation nécessaire pour éviter le désastre qui nous est promis par les nouveaux chamans de la politique et des médias.

L’Humain d’abord,

la candidature de J L Mélenchon, quoi que l’on pense de sa personne, a levé un espoir en 2012 avec quatre millions de voix, aujourd’hui 41% des sympathisants de gauche selon un sondage paru récemment dans le JDD se disent prêts à voter pour le candidat de « La France Insoumise »devant tous les autres candidats de gauche.

« La candidature de JL Mélenchon est dans les circonstances actuelles, installée dans le paysage politique. Elle exprime dans les classes populaires, le refus à gauche de la politique mise en œuvre de F Hollande. A six mois de l’échéance, il serait à nos yeux irresponsable de ne pas prendre acte de cette situation » déclarent les signataires du texte collectif : Faisons front commun. Fr.

Pour nous, Front de Gauche de St Médard en Jalles, nous estimons qu’il ne s’agit nullement de se rassembler autour d’un homme providentiel, mais de ne pas décevoir les acteurs du réveil social qui se manifeste sous différentes formes depuis le printemps 2015.


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now