Rechercher
  • jean-pierreconte32

La chasse au "gogo" est ouverte...

80% de la population de Saint Médard est favorable au Tram. Rien que de très normal puisque il y a quelques années plus de 76% de la population de la CUB s’étaient prononcée déjà en ce sens.

Ce sondage a le mérite de rappeler, bien que ce ne soit pas une consultation, l’existence d’une communauté humaine à la périphérie de Bordeaux. Difficile d’y être opposé compte tenu qu’il s’agit d’une question fermée, mais de là à y voir, comme le prétend Monsieur Mangon, une « adhésion massive et raisonnée à son projet » relève de la méthode Coué voire d’une incantatoire obsession.

Le journaliste de Sud-Ouest qui semble trouver la ficelle un peu grosse, rappelle que « le principal grief des opposants porte sur l’utilisation de l’ancienne voie de chemin de fer devenue piste cyclable pour réaliser la liaison Eysines –Saint Médard en jalles. Ce détail n’est pas cité dans le sondage ».

Le fameux grief vient plus précisément du fait, au-delà des intérêts particuliers, que le tracé

du premier magistrat de la commune passe par une zone Natura 2000 donc protégée, une zone de préemption au titre des espaces naturels sensibles (ZPENS) et du périmètre rapprochée de la zone de captage des eaux de la Métropole. Ce qui n’est pas rien !!!!!!

Tout comme le tracé du Maire, la solution alternative, le BHNS, initié par MR Juppé et voté par l’ensemble des élus Saint Médardais à la Métropole ne dessert pas l’ouest de Saint Médard, Cérillan et Issac.

Nous sommes les témoins d’une insupportable opération d’enfumage qui a pour but d’écarter toute autre solution alternative à celle pré -choisie par la Métropole. Quelle image démocratique !!!!

Ainsi, lors du dernier conseil municipal, l’opposition, à cours de projet, d’arguments, se trouve contrainte d’ergoter pour modifier à la marge le projet métropolitain du BHNS.

Information a été donnée ce jour-là d’une concertation publique en fin d’année sur le tram.

Cette concertation est une farce car elle se ferait autour de trois options prédéterminées :

-pas d’extension de ligne de tram et statu quo au regard de la situation actuelle mais intégrant l’arrivée du BHNS

-extension de la ligne D (version Mangon)

-extension de la ligne A (version Maire du Haillan).

Par souci de transparence, notre Edile prétendant que la concertation doit faire état de toutes les situations, exclue volontairement de celle-ci. A savoir, l’option qui permet de desservir les quartiers Ouest de St Médard : la prolongation de la ligne D par un tram- train, longeant la RD 1215 et rejoignant la piste cyclable au niveau du lieu dit Picot puis Cerillan, Issac jusqu’à Lacanau (sans suppression de celle-ci )car l’empattement est largement suffisant ,avec un accès au centre -ville par l’avenue de La Boétie.

Serait-ce par ce qu’elle est proposée par le Front de Gauche et le PCF ?

Si tel est le cas, nous vous rappelons qu’elle a recueilli 4000 signatures en un après- midi et ne vous en déplaise, ce projet a recueilli (ni par défaut, ni par anti-Lamaison primaire) près de 6% aux élections municipales !!!

La compétence en matière de transport est partagée entre la Métropole et le Conseil Régional. Nous avons interpellé Monsieur Rousset (lettre ouverte) sans réponse.

S’agit-il d’une méconnaissance du terrain, d’une désinvolture coupable sur un tel sujet ou d’un mépris souverain pour une proposition n’émanant pas du cercle des politiciens professionnels ?

Même attitude de la part de Mr Juppé, lors de sa visite- promo au Carré des Jalles, qui feint d’ignorer que le Conseil Départemental n’a plus cette compétence.

Ils auraient dû savoir également que notre proposition avait été validée par les experts invités du colloque à l’initiative de Mr Mangon sur la question des transports urbains et périurbains !!!!!

Les salariés d’ALTHOM, le pays, sont confrontés à l’absence d’une politique volontariste et crédible concernant les transports ferrés. La commande publique à la charge des collectivités territoriales est un enjeu majeur pour le développement du rail. Pour cette raison, nous militons pour que la Région adopte un plan rail exceptionnel dans lequel doit s’inscrire le projet de tram-train Bordeaux –Lacanau.

Ces deux collectivités territoriales doivent mutualiser leurs moyens pour que nous disposions de transports répondant aux besoins de l’ensemble du quart Nord-Ouest jusqu’à ses limites océanes.

Nos élus au-delà de leurs égos et de leurs partis , devraient par leurs positions privilégiées ( C’est ce dont semble souffrir Joan Taris, président Modem du groupe Force Aquitaine à la Région et accessoirement Directeur de Cabinet de Mr Mangon, qui pourrait au demeurant s’appuyer également sur le maire Modem de Lacanau dont le directeur de cabinet ( Pierre Braun ) est élu adjoint au maire de St Médard) devraient coordonner ce travail de mutualisation dans l’intérêt général des populations concernées .

Nous continuons notre combat avec tous les moyens à notre disposition pour que dans le cadre de la concertation, notre proposition soit enfin prise en considération.

Qui dit consultation dit campagne d’information.

Pour ce faire, nous demandons d’ores et déjà à Mr Mangon, pour un débat juste, fructueux et démocratique, l’utilisation à un même niveau des moyens municipaux dont il dispose allègrement afin de mener cette campagne.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now