Rechercher
  • jean-pierreconte32

Par le petit bout de la lorgnette...

Dans « les débats »soutenus par nos élus qu’ils soient métropolitains ou locaux autour du tram et plus globalement des transports, l’intérêt général, l’aménagement concerté du territoire ne semble pas être au centre de leur agitation.

Il s’apparente davantage à un crêpage de crête de gallinacées dans un poulailler ou chacun se vole dans les plumes pour satisfaire ses petites ambitions. Petits mélodrames de la cogestion !!!!!

Andréa Kiss, maire du Haillan dont l’objectif affiché de faire prolonger la ligne A jusqu’au Cinq Chemins dans la perspective d’une zone commerciale sur sa commune, n’est pas en reste.

N’ayant aucune connaissance de Saint Médard, elle sait ce dont nous avons besoin !!!!

Alors, elle ose !!!!

Elle ose nous expliquer que ce qui est bon pour le Haillan, desservi au Nord par la ligne D, au centre par le BHNS, au Sud par la ligne A, pour Blanquefort, desservi par le tram- train auquel elle est favorable, ne se justifie pas pour Saint Médard.

En gros, tout le monde a droit aux transports, les uns au tram et les autres aux chars à bœufs comme au temps des blanchisseuses.

Dans le même esprit, mais en plus cocasse, est le malheureux vice-président de la métropole en charge des transports du futur, le sieur Michel Labardin, maire de Gradignan, qui vient de voir son projet de création d’une ligne de tram pour sa ville mis sur les rails par le Baron de la Métropole retoqué par celui-ci.

En septembre 2015, tout en ignorant la situation géographique de Saint Médard, sa proximité du Médoc, l’afflux de véhicules que cela occasionne, Mr Labardin nous signifiait que la réalisation d’un tram jusqu’à Saint Médard, (4 km) ne serait pas rentable. Un BHNS serait plus approprié.

Rires !!!!!! Tel est pris qui croyait prendre !!!!!!

Le revirement d’Alain Juppé, il ne le comprend pas au point d’irriter le dit Baron !!!!

Les aléas politiques, cher Monsieur, les aléas politiques !!!!!!

Dans sa stratégie de recherche d’alliances (présidentielle oblige) A. Juppé a grand besoin du Centre, de l’appareil Centriste, du soutien de ses élus Modem dans le département. Passé les échéances électorales Monsieur Mangon risque également de faire les frais de cette tambouille politicienne car comme le précise à juste titre l’accablé premier magistrat de Gradignan : « De toute façon, l’entrée en concertation ne veut pas dire fixer une échéance ! »On est rassuré !!!!

Nous sommes à l’aube d’un nouveau feuilleton judiciaire auquel va contribué l’obsession de Mr Mangon de faire arriver le tram par la piste cyclable semée d’embuches. Cela peut se solder par l’abandon définitif du tram. Son actuel très contesté projet a en commun avec celui qu’il portait pendant la campagne des municipales (prolongation de la ligne A) : le terminus qui constituerait le nœud de l’aménagement de son centre-ville.

Il faut dire qu’il est très peu loquace, voire évasif lors d’interpellations sur son puzzle BTP.

A ce jour nous n’avons toujours pas de réponse à notre demande d’intégrer à la consultation sur les transports, notre proposition : La prolongation de la ligne D par la D1215 par un tram-train jusqu’à Lacanau avec une déserte du centre-ville, par l’avenue de La Boétie.

Sortir du poulailler, c’est avoir une vision à long terme de l’aménagement équilibré de notre territoire, de la sécurité des transports, du report modal de la route vers le rail donc en convergence avec les objectifs environnementaux.

L’idée du tram-train pour répondre aux ayants-droits aux transports au-delà de Blanquefort chemine.

° Sur le Bassin d’Arcachon, cette proposition est reprise et défendue par les communistes, leurs élus et la population.

° Des convergences de lutte se font jour pour pousser la Région et la Métropole bordelaise à initier un plan-rail exceptionnel. Cela a été possible en Occitanie (Midi Pyrénées) certes sous l’impulsion des élus Front de Gauche : 400 millions d’euros ont été mobilisés par la Région qui a convaincu l’Etat de l’abonder de 193 millions et l’Europe de 48millions.

Voilà 40 ans que l’on nous « bassine » sur la nécessité de transports en commun performants, que l’on attend l’aménagement du chemin de fer de ceinture pour faire office de métro aérien et rien ne bouge. Le tram-train Blanquefort Bordeaux est le seul transport en commun rapide qui soit enfin sorti de terre (Sud-Ouest du 11/10/2016).

Il serait grand temps qu’à l’esprit de chapelle, se substitue la hauteur de vue et fasse place à une logique coopérative dans l’intérêt des populations.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now