Rechercher
  • jean-pierreconte32

Le PCF joue la gagne!!!

Les communistes se sont prononcés et la raison l’a emporté : ils soutiendront JL Mélenchon.

Un choix sans appel exprimé à 92% dans notre section Jalles Médoc et une semaine chargée pour les communistes du canton avec la venue remarquée des frères Bocquet Alain et Eric respectivement député et sénateur, rapporteurs de commissions d’enquête sur les paradis fiscaux.

Ils ont dédicacé leur livre à l’espace culture du centre Leclerc « Sans domicile fisc ».

Puis un débat devant 80 cheminots au CE de la SNCF, à Sciences Po devant plus de 100 étudiants de cette vénérable institution dont trois d’entre eux ayant décortiqué le livre ont animé le débat qui a vu son aboutissement à l’ Hermitage du Bouscat organisé cette fois ci par les communistes de la section des Portes du Médoc ( Bruges ,le Bouscat , Eysines , Blanquefort entre autres) avec le politologue Jean Petau devant 170 participants au bas mot.

L’actualité politique en Gironde c’est également la venue de Jean Luc Mélenchon à Bordeaux.

Plus, de 2000 girondins, 1100 dans le théâtre Femina plein comme un œuf. Des hauts parleurs ont alors été installés pour que le public n’ayant pu rentrer puisse écouter son discours. Tous et toutes ont pu voir une foule jeune, enthousiaste, motivée à l’opposé des défaitistes qui s’épanchent sur les réseaux sociaux en prônant l’abstention pour le plus grand bonheur de la droite revancharde et mobilisée.

Un meeting ponctué par des vidéos dont l’une montre fillon , tel un bon élève passant un oral, vendant aux membres de la Fondation Concorde (club de réflexion très argenté et profondément réactionnaire) sa fameuse « Blitzkrieg », terme employé par Hitler pour envahir les pays limitrophes, la guerre éclair, une guerre contre le monde du travail où tous les acquis sociaux sont promis à la destruction dans les 6 premiers mois de son mandat.

C’est au châtelain d’Anjou, le comte Henri de la Croix de Castries, ex PDG d’AXA parti en parachute doré avec 1 million d’euros, siégeant au CA de Nestlé et de la Banque HSBC (de triste mémoire) que l’on doit l’écriture du programme économique de Fillon (le même châtelain qui, dans sa grande mansuétude, a fait un joli chèque à l’association « Répondre à gauche » pour financer la campagne 2012 de Hollande).

Il n’est donc pas surprenant de la part d’un ancien PDG de la plus grosse assurance privée de France, de voir inscrit dans le projet Fillon, la liquidation de la Sécurité Sociale

Comme l’a brillamment démontré Jean-Luc Mélenchon, il s’agit de deux visions du monde qui s’affrontent.

Il entend se battre bec et ongle contre la vision du monde de la droite qui prévoit que certains se tuent au travail bien au-delà des 48 heures par semaine pendant que d’autres accumulent les richesses faisant fi des Hommes et de la Terre.

Il propose a contrario, le maintien des 35 heures pour aller vers les 32, de remettre la retraite à 60 ans et de redonner à la Sécurité Sociale tout son sens.

Il invite à ce propos l’auditoire à aller voir le film « La Sociale » de Gilles Perret et produit par Jean Vigo rendant hommage à ses fondateurs : « Ce sont les communistes qui ont fait ça avec Ambroise Croizat et la CGT, c’est une invention extraordinaire : Chacun donne selon ses moyens et reçoit selon ses besoins et nous on voudrait que ce soit comme ça partout. »

C’est la vision d’une société humaine écologique et émancipatrice qu’il défend avec conviction et sincérité.

Après avoir salué le vote franc et clair des communistes et pris acte de la volonté du PCF mais également du mouvement « Ensemble » de ne pas vouloir intégrer le cadre large de la France Insoumise, il a déclaré : Ensemble, nous avons, chacun par nos moyens, la tache de convaincre le plus grand nombre de se rassembler. Je me mets à leur disposition ainsi que toute notre équipe de campagne pour entendre les propositions de partage de travail à accomplir dans la rude campagne qui nous attend.

Oui, nous sommes les descendants des « partageurs ».

Le temps de convaincre, de redonner de l’espoir est arrivé, alors au travail !

« Hasta La Victoria Siempre » …Jusqu’à la victoire toujours………..


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now