Rechercher
  • jean-pierreconte32

"tout n'est pas joué"

Il a manqué 600 000 voix à J.L Mélenchon pour ne pas être placé dans une situation morale

Où il nous faut choisir entre

Une candidate raciste, xénophobe nationale-libérale et le gendre idéal de la finance amorale.

Ils ont belles mines nos moralistes de gauche, François Hollande en tête, de jouer en bons Tartuffes les vertueux défenseurs de la démocratie.

Ils portent la responsabilité historique de l’échec de la gauche et de la qualification pour la deuxième fois de l’extrême droite au second tour d’une élection présidentielle.

Dénigrer J.L Mélenchon n’y changera rien. A Neuilly, ce fief sarkoziste, Macron a été plébiscité dès le premier tour. Dans cette ville fondamentalement de droite, ce ne sont pas leurs valeurs faussement pudibondes qui les animent mais comme le disait J Brel :

chez ces gens là, monsieur, on … On compte !...

Nous ne sommes plus en 2002, nous n’assistons pas au choc qu’avait occasionné la qualification de JM Le Pen mais à la chronique annoncée d’une dangereuse imposture.

Aussi, dépasser le seuil de l’amertume, jamais bénéfique par grand vent n’est pas simple…. Quand les Ponces Pilate se donnent bonne conscience.

A l’époque la presse n’avait pas de mots assez forts pour exprimer sa surprise, aujourd’hui le FN comme ses idées ont été banalisés, javellisés. C’était le moment où Le Monde écrivait : « la France est blessée et nombre de Français, humiliés ». A ce jour, le même journal parait moins inquiet, il se concentre sur les fractures qui ont conduits à l’élimination du PS et de LR.

Libération qui étalait un grand « NON », puis un grand « OUF », le lendemain du second tour, titre aujourd’hui : « E.Macron a une marche de l’Elysée ».

Ils sont rassurés : Pas de J.L Mélenchon le 7 mai !!!!

Quant au Parisien, il est passé d’un : « le choc » à « la sensation Macron » et les Echos du « séisme » à un « Macron au Front face à Le Pen »

Comment ne pas être interloqué par la déclaration d’E.Macron, réclamant un vote d’adhésion sur son projet, contestant l’utilisation de son bulletin pour faire échouer l’extrême droite, une manière de mépriser par avance les électeurs de gauche ,pour ne pas avoir de comptes à leur rendre le moment venu , c’est prometteur !!!!!

Le vote de barrage a permis que dans deux grandes régions il n’y ait plus un élu de gauche.

On ne bat pas le FRONT NATIONAL entre deux tours… On combat le FRONT NATIONAL chaque jour et en tous lieux.

Il s’agit d’un combat d’idées. Et, c’est bien ce combat que Jean-Luc Mélenchon et nous communistes menons depuis des années y compris durant cette campagne.

Antifasciste, il a eu le cran d’aller affronter M. Le Pen à Hénin-Beaumont. Après lui avoir rappelé ses origines et ses propos fascistes, M. Le Pen a traduit J.L Mélenchon en justice…et ce dernier a gagné ! OUI !

Même s’il y eu « relookage »pour ces présidentielles, (raciste, xénophobe, nationale-libérale…), l’idéologie du FN reste une triste réalité toujours présente.

Et 1 et 2 et pourquoi pas 3 fois … sauver la droite , le PS, et maintenant Macron (ni de droite , ni de gauche ,mais ayant l’appui des boursiers…) contre le FN ? Jusqu’à quand ????

Pour la droite, FN compris, le PS, et Macron qui veut gouverner par ordonnances et a coup de 49-3 , la démocratie représente un danger, sous prétexte qu’elle permet des revendications sociales ( salaires, retraites, santé, chômage…) qui coûtent !!!!donc, moins de profits…

Alors, soyons clairs, comme l’a déclaré J.L Mélenchon et nous le soutenons dans sa démarche : « Chacun, chacune d’entre vous sait en conscience quel est son devoir ».

C’est sans ambigüité et conforme à ses engagements de campagne sur la citoyenneté.

Pierre Laurent s'est exprimé sur le second tour des présidentielles le soir des résultats.

Nous ne cédons pas au découragement, transformons notre déception et notre colère en force positive.

Nous le pouvons car le résultat du candidat de la France insoumise et de ses soutiens ouvre une nouvelle page de la gauche et pour la première fois depuis 1969 et les 21,4% du communiste J .Duclos le centre de gravité est le pôle de la transformation radicale de la société, le paysage à gauche n’est plus le même.

Dans les quartiers populaires, dans un nombre considérable de villes grandes et moyennes, sans oublier les jeunes, le peuple du progrès a retrouvé de la conviction et de l’utilité.

Nous ne voulons pas rependre pour 5 ans de politique libérale et antisociale.

Les élections législatives sont une opportunité pour remettre les pendules à l’heure.

Avec près de 20% des voix, nous ne sommes pas sortis affaiblis de ce scrutin, loin de là.

Mettons notre énergie à transformer l’essai et à porter à l’Assemblée Nationale, une majorité capable d’être le contre- pouvoir à la politique qui sera conduite à la suite du résultat du 7 mai prochain.


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now