Rechercher
  • jean-pierreconte32

RESISTER c'est CONSTRUIRE ....

On allait voir ce qu’on allait voir !!!! Avec le roi du chamboule tout, E Macron !!!!

L’homme du passé qui veut faire table rase du peu qu’il reste de modernité dans notre société : les acquis sociaux et démocratiques, fruits de longues luttes. D’aucun estime que l’avènement d’En Marche (et nous en sommes) est l’aboutissement de trente ans de domination des néolibéraux sur la vie politique française.

Dès 1980, un collectif de philosophes d’obédience communiste J.P Jouary, G. Pélachaud, A. Spire, B. Vasseur dans un essai intitulé Giscard et les idées explicitait le travail ébauché dès 1974 par les néolibéraux de transformation en profondeur de la société par le triomphe de la société de consommation.

Le paradoxe c’est qu’un an après, Giscard, alors qu’il gagne idéologiquement, perd les élections et la seule force politique qui porte depuis des années le combat d’idées pour le changement, le PCF, recule singulièrement.

La faute en partie, à notre humble avis, est d’avoir passé énormément de temps à travailler à l’accession de la Gauche au pouvoir et d’avoir délaissé l’effort de réflexion, d’innovation stratégique que nécessite la difficile transition du capitalisme au communiste dans une société déjà en mutation.

Le renouveau tant attendu se solde déjà par l’émergence de nouvelles affaires. Par contre, se profile une attaque en règle contre les retraites avec toujours les mêmes arguments éculés sans jamais parler de richesses créées, aidée en cela par une mise en cause frontale des libertés au nom de la lutte contre le terrorisme pour faire diversion.

Restreindre le droit des citoyens pour combattre le terrorisme relève de la méthode Coué.

L’état d’urgence n’a rien empêché, ni rien permis de plus probant que les procédures arrêtées par les juges, mais ces dispositions ont été utilisées sans vergogne à l’encontre des manifestants lors de la Cop 21 et lors des luttes contre la loi El Komeri.

Après avoir concentré les pouvoirs exécutifs en assemblant sous ses ordres tous les services de renseignement, Macron s’apprête à faire passer l’état d’urgence de l’exceptionnalité à la banalité et les atteintes aux libertés publiques à une condition durable dans notre Etat dit de Droit.

Il ne s’agit plus de dérive autoritaire mais d’un mode de gouvernance qui, face à la crainte du peuple n’est pas sans rappeler celle des entreprises.

S’il en est besoin, les classes dirigeantes nous démontrent leur capacité à s’adapter pour rester au pouvoir. Après avoir usé jusqu’à la corde les deux partis (PS et Républicains) très vite convertis au libéralisme et qui se partagent le pouvoir depuis les années 80 (face à une société française rétive aux politiques néolibérales et à leurs effets), elles font émerger sous l’appellation « En marche »une soit disant nouvelle force politique avec un Chef libéral autoritaire.

Inscrire cette force dans la durée avec l’ambition d’en faire une formation de droite unifiée, pérenne et capable d’exercer le pouvoir sur le long terme est le rêve de Macron et de ses sponsors .Cela peut s’envisager s’il n’a pas d’adversaire solide , si aucun évènement ne vient perturber ses plans et pour lui ce n’est pas gagné !!!!Même si à gauche un travail de reconstruction doit être entrepris

Au regard de ce second tour des législatives, il apparait bien qu’il y a eu une dynamique autour des candidats France Insoumise et PCF -Front de Gauche même si la division, malgré notre progression en sièges (ce qui nous permet d’avoir deux groupes parlementaires) nous a privé d’un plus grand nombre de députés.

Mais nous continuons à souhaiter comme nous en faisions état dans la déclaration de notre section du 14 juin (voir notre site jallesmédoc-pcf.org) que l’unité dans les combats à venir prévale sur les batailles d’appareils et les égos, pour que grandisse le débat d’idée nécessaire à une véritable transformation en profondeur de notre société malade du capitalisme.

Le 23 avril presque autant de suffrages se sont exprimés pour une alternative anti libérale que pour Macron.

Par conséquent, nous ne devons pas décevoir ces attentes. Nous avons l’obligation impérieuse tant La France insoumise que le PCF-Front de Gauche d’inventer les formes pluralistes et démocratiques qui permettent à toutes les forces de transformation sociale de travailler ensemble dans le respect de leur diversité pour enfin transformer l’essai.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now