Rechercher
  • jean-pierreconte32

MOI et les petits oiseaux !...

C’est le sentiment qui ressort de l’interview d’une heure qu’a donné Macron à TF1, un ton professoral et condescendant.

Certes, d’aucuns feront l’éloge de son adresse pour éviter les écueils de l’arrogance et de l’insensibilité dont il est souvent taxé, comme semble l’avoir perçu par exemple l’éditorialiste de Sud-Ouest, mais de là à convaincre nous restons dubitatifs !!!!

La pédagogie selon le dictionnaire, c’est la science de l’éducation des enfants, or les Français ne sont pas des enfants. Ils n’ont pas besoin qu’on leur explique qu’ils ne comprennent

rien et qu’on les entend mais qu’in fine on ne changera rien.

C’est être hors sol dans un pays où court un cri sourd continu et diffus, celui des villes et des campagnes qui subissent une violence accrue due à la crise économique et sociale engendrée par les gouvernements successifs soumis aux impératifs du capitalisme débridé.

Elle s’accompagne d’une déconsidération et d’une mise au rancart d’une partie de plus en plus grande de la population.

Le souhait de tous ces gens en réalité est d’avoir une perspective d’amélioration de leur situation pour cela ils n’ont pas besoin d’un bateleur de foire qui leur rabâche une leçon dont ils subissent tous les jours les néfastes effets.

Ils ont été douchés par un discours qui ne peut rassurer que les « premiers de cordées » d’une noblesse d’argent coupée de la réalité et à qui il faudrait tout sacrifier.

« La dictature c’est ferme ta gueule, la démocratie c’est cause toujours », confessait dépiter Jean Louis Barrault homme de théâtre, metteur en scène et comédien dans « Les enfants du paradis »

Macron décrète en bon antiparlementariste dans son projet de réforme constitutionnelle, la technocrature en modifiant en catimini les institutions républicaines au point d’alarmer le constitutionnaliste Dominique Chagnollaud qui décèle dans la limitation, dans le temps de la durée des mandats parlementaires « une évidente atteinte portée à la liberté de suffrage garantie par l’article 6 de la déclaration des droits de l’homme ».

Bafouer le droit, y compris à l’Assemblée Nationale, devient coutumier dans la bulle macronniène. Plus besoin d’attendre que des lois soient votées pour les appliquer, par exemple celle instaurant une sélection aggravée : Parcours sup.

Lundi, les députés ont découvert que les textes en débat dans l’hémicycle n’avaient rien à voir avec celui voté en commission une semaine avant !!!!!

Ce qui est quand même fort de café pour les représentants du peuple qui n’ont pas bien pris la chose sauf les groupies du pianiste qui jouaient faux .Une d’entre elles s’est fait rappeler à l’ordre par Jacques Toubon, Défenseur des droits pour avoir avancé l’idée que les droits fondamentaux étaient relatifs et applicables à l’envie.

A Notre Dame Des Landes ce n’est pas le droit qu’entend faire appliquer la clique macronniène, c’est avant tout tuer dans l’œuf une expérimentation de mutualisation des terres et de leur usage dont l’objectif est de repenser les modes de production.

C’est la loi de la matraque, dans les amphis, dans les facs occupées, à la gare de Briançon ou des enfants migrants avaient trouvé refuge.

A Notre Dame Des Landes, ou seul le service de presse des armées est habilité à couvrir l’expulsion et à diffuser des images comme en temps de guerre, alors que ceux qui ont redonné vie au boccage en travaillant la terre et en faisant de l’élevage, s’étaient engagés dans des procédures de régularisation pour développer leur projet de vie sur leur petit bout de terre, la réponse de l’Etat a été la destruction de la ferme collective. L’affrontement devient pour le gouvernement une méthode de gestion de la contestation sociale et sociétale.

Si les riches comme l’a dit Macron, n’ont pas besoin d’un Président « Ils se débrouillent très bien tout seuls » sans doute considèrent- ils qu’ils ont besoin d’un Jupiter autoproclamé dont l’illumination le pousse à croire qu’il est investi d’une mission divine . Remettre au gout du jour la vieille tradition du catholicisme patronal du 19ème siècle teinté d’individualisme propre à l’ultra libéralisme contemporain qui considère que la construction du bien commun relève de la charité catholique bien ordonnée peu dérangeante pour l’ordre social et politique.

Avant de se bruler les ailes comme Icare approchant du Soleil, Macron devrait relire la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui dans l’article 35 invite au DEVOIR D’INSURRECTION lorsque les droits du Peuple sont bafoués.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

Gratuité des masques

COVID19 : la protection de la santé est une obligation constitutionnelle. Alors que le confinement venait d’être suspendu, les autorités, suivant en cela les professionnels de santé, imposent le port

© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now