© 2023 Tendances Entreprises. Créé avec Wix.com

«…Ligne rouge !…» La Cour des Comptes, l’auxiliaire de police de l’orthodoxie libérale, a encore sévi !!!! Elle dégomme le transport ferroviaire qui coûterait trop cher en France (selon quels critères ?). Le nombre d’usagers des TER est aujourd’hui de 1 million chaque jour et ne cesse d’augmenter. A contrario, le cout de la voiture pour les utilisateurs au quotidien au-delà de l’aspect écologique, s’échelonne de 600 à1000 euros par an en assurance , de 900 à 1100 en carburant en fonction du véhicule, de 840 à 1000 euros pour l’entretien, de 500 à1000 pour les frais annexes (péage, amende, parking etc.) non compris l’achat du véhicule Sources : « L’automobile club Association » de quoi faire péter les plombs aux Gilets Jaunes !!!!! Par ailleurs, le rapport de cette même cour des comptes n’évoque aucunement le coût des factures territoriales, comme l’entretien des routes, des ponts, l’asphyxie des communes, les accidents de la route, les factures à venir de dépenses de santé dues aux pollutions multiples. Elle s’érige en « Treuhand » organisme chargé dans les années 1990 de liquider, de privatiser la quasi-totalité du patrimoine industriel et social de l’ex RDA. Son crédo : accélérer l’ouverture à la concurrence, supprimer à vitesse grand V des lignes de chemin de fer et reporter le trafic sur la route. Sa fixette : en finir avec le train public et plus largement avec l’ensemble des services publics (santé éducation, recherche publique) et les statuts des personnels : sa bête noire !!! Dans le dernier budget de la Sécurité Sociale (autre service public) l’Etat a décidé de ne plus compenser les 5 milliards d’exonération de cotisations sociales dont bénéficie le patronat (qui est la cause essentielle du déficit de la Sécu).Par contre il impose la baisse des prestations, (silence ça roule à la Cour des Comptes !!!!!!!!) Dans ce contexte, la mise en œuvre du RER métropolitain est plutôt une bonne nouvelle . E.Parant, le monsieur RER nommé pilote de ce projet, de nous expliquer dans le Sud-Ouest du 24/10/2019 qu’il s’agit avant tout de limiter la croissance du trafic routier voire de le faire décroitre et de faire basculer les gens vers des modes de transports plus propres et qui ne saturent plus les infrastructures. Voilà une noble ambition mais, il manque une pierre à la globalité du projet : il n’apparait nulle part dans le schéma présenté la desserte du corridor entre Bordeaux et Lacanau. Or selon l’étude de la ville de Lacanau transmise à la région, 82%des déplacements dans le cadre des activités professionnelles entre Lacanau et Bordeaux sont effectués en voiture, de même selon l’INSEE 85% des Saint Médardais utilisent leur véhicule pour se rendre au travail et pour cause, l’offre des transports en commun ne correspond pas à la demande particulièrement pour les quartiers ouest de Saint Médard. Remplacer un bus par un Superbus relève de la gageure : C’est un cautère sur une jambe de bois Pour vous en convaincre, allez sur le site internet « natureenville »…d’autant que ce bus ne circule pas dans sa totalité en site propre. Ce hâter lentement n’est plus de mise ! Il a fallu 15 ans pour que soit prise au sérieux l’option tram-train proposée au départ par les seuls communistes Saint Médardais. La situation, particulièrement en matière de transport, pâtit des atermoiements des politiques, des pressions des lobbys anti-tram-train. Les élus communistes (voire conférence de presse du26/09/2019) avancent des propositions sérieuses à court et moyen terme en matière de mobilité et des pistes de financements qui méritent d’être examinées. Nous n’avons pas l’intention de baisser la garde : le tram- train est une ligne rouge.

02/11/2019

Please reload

Posts Récents
Please reload

Par Tags
Please reload

Nous Suivre
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Google+ B&W
  • YouTube B&W
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now